Voici la vidéo de la campagne de financement participatif sur Kickstarter.

Avec la crise du COVID-19, en à peine un an ont été menées des politiques qui, dans des conditions normales, auraient semblé impensables. Et tout cela a été réalisé grâce à un instrument aussi efficace qu’ancien : la peur.

Il y a deux laboratoires dans cette histoire: l’un, le laboratoire de Wuhan, l’autre, le grand laboratoire sociologique où l’ingénierie sociale de la pandémie aurait été conçue et programmée.

Cependant, la COVID-19 contient aussi le virus de l’éveil. C’est pourquoi nous voulons donner la parole à ces personnes qui sont systématiquement censurées pour avoir un point de vue différent aux « vérités officielles » qu’on essaie de nous imposer.

Nous aurons les témoignages de généticiens, de biologistes moléculaires, d’épidémiologistes, de biochimistes, d’avocats, de journalistes prestigieux et de lauréats du prix Nobel, qui fournissent tous des versions de la pandémie très différentes de celles auxquelles les médias nous ont habitués.

Depuis quelque temps, ces médias ne sont pas indépendants, mais contrôlés par de grands groupes alignés sur le pouvoir en place. Nous analyserons qui les finance et les raisons pour lesquelles ils tentent de nous imposer non seulement un mode de pensée unique, mais un mode de pensée obligatoire.

Avec l’aide d’économistes et d’experts en géopolitique, nous montrerons ce qui se cache derrière le Great Reset, la proposition du Forum Économique Mondial (WEF) pour reconstruire le monde et l’économie après COVID-19, dans laquelle la pandémie actuelle est présentée comme un « agent accélérateur ».

Nous montrerons qui contrôle les Fact-Checkers, ceux qui s’érigent en juges pour évaluer ce qui est vrai et ce qui est faux dans ce qui est publié sur internet et qui nous conduisent vers un totalitarisme idéologique dans la mal nommée “ère de l’information”.

La transition du monde vers le sixième paradigme technologique. La guerre mondiale actuelle sous forme de « pandémie » n’est pas si importante, il y a un vrai problème majeur: La transition du monde vers le sixième paradigme technologique, dans lequel le coronavirus n’est qu’un catalyseur, le fameux transhumanisme. L’union de l’homme et de la machine par des procédés technologiques tels que la robotique et l’intelligence artificielle.

Ces récompenses ont une double valeur. D’une part, ils permettent de continuer à diffuser le message et d’autre part, vous contribuez à financer le projet.

Des t-shirts unisex avec QR code qui envoie sur un lien direct vers le documentaire qui est hébergé sur une plateforme sans censure (LBRY) afin de diffuser le message  (l’information) partout où vous allez.

Un an après la déclaration de la pandémie, la société dans laquelle nous vivons a subi des changements majeurs. La censure a atteint des niveaux inimaginables, et ceux qui osent contredire les vérités officielles courent plus de risques que de bénéfices, donc pour le bien du projet, nous préférons que vous nous connaissiez sous le nom de W pour le moment.

Au moment où vous lirez ces lignes, l’appareil oppressif bien huilé nous aura certainement déjà catalogués comme complotistes, conspirationistes, etc. Ne tombez pas dans le piège, c’est une étiquette utilisée par les médias contrôlés par le pouvoir pour éliminer toute opinion dissidente du débat.

Le problème est que la grande majorité des soi-disant complotistes sont des professionnels dotés d’une solide formation comprenant des généticiens, des biologistes moléculaires, des épidémiologistes, des biochimistes, des avocats, des journalistes prestigieux et même des lauréats du prix Nobel. Des personnes courageuses dont vous n’avez peut-être jamais entendu parler parce que les médias s’efforcent chaque jour de faire en sorte que vous ne connaissiez pas leur nom. Nous vous les présentons :

ALFONSO LONGO: Docteur en génie industriel et MBA. Il a travaillé pendant plus de 20 ans à des postes de direction dans des environnements de technologie de haut niveau, R&D, marketing et ventes. Maître formateur en programmation neurolinguistique. Il a étudié comment les hiérarchies humaines peuvent développer des modèles participatifs sophistiqués et productifs, ou dégénérer en modèles de contrôle autoritaires, totalitaires ou permissifs.

CARLOS ASTIZ: Journaliste, docteur en sciences de l’information et professeur d’université, il a travaillé dans divers médias de presse, de radio et de télévision, ainsi que dans différentes universités, associations et fondations du troisième secteur. Auteur de « The Soros Project and the alliance between the left and big capital ». Son dernier ouvrage “Bill Gates Reset”, dans lequel il analyse la vide du magnat, est déjà un best-seller.

CHRISTIAN PERRONNE: Médecin, professeur d’université et haut fonctionnaire du ministère français de la santé pendant 15 ans, il était en charge de la réponse du gouvernement face aux épidémies et pandémies. Il a été responsable à l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) et l’ANSM en France. En 2009 il a été vice-président du groupe consultatif européen d’experts en vaccination de l’OMS (groupe chargé de donner des conseils sur la politique vaccinale). Ses prises de position contre les positions du gouvernement l’ont mis en conflit et il a été licencié de son poste. Il a écrit deux livres sur les plus grands scandales de corruption en France, l’incompétence et l’arrogance des organes du pouvoir.

CHINDA BRANDOLINO: Docteur diplômée en médecine de l’Université Nationale de La Plata, spécialisée en médecine du travail et médecine légale. Elle appartient au collectif Médicos por la Verdad Argentina et est l’un des protagonistas incotestables de la diffusion d’informations techniques sur le coronavirus et ses implications géopolitiques dans le monde entier.

CRISTINA MARTIN JIMÉNEZ: Docteur en Sciences de la Communication. Sa thèse de doctorat est un travail de recherche sans précédent sur les groupes de pouvoir, notamment le club Bilderberg. Son dernier livre, « La vérité sur la pandémie », a connu un grand succès et en est à sa 10e édition. Elle y analyse les mécanismes de tromperie, de manipulation, de désinformation et, surtout, la manière dont des changements structurels sont proposés sous couvert d’une alerte sanitaire.

EMMANUELLE DARLES: Enseignante-chercheuse à l’Université de Poitiers, affiliée au CNRS et ancienne experte à la Commission Européenne. Spécialisée dans le domaine de la simulation numérique et science des données, elle est coauteur avec Vincent Pavan de plusieurs études notamment sur la mortalité en 2020 et sur la pharmaco-vigilance des vaccins covid avec des méthodes bio-statistiques. En tant que membre du Conseil Scientifique Indépendant elle se bat pour que le débat scientifique s’ouvre enfin en France.

FERNANDO LÓPEZ-MIRONES: Diplômé en Sciences Biologiques à l’Université Complutense de Madrid, avec une spécialisation en zoologie. Depuis lors, il a écrit et /ou réalise plus de 130 films documentaires internationaux, don’t des productions pour National Geographic et la BBC. Il enseigne l’histoire du conéma informatif et documentaire scientifique et de recherche à l’Université Complutense de Madrid. Il a effectué des recherches aux côtés des meilleurs scientifiques dans chaque domaine, à la recherche de ce qui n’avait jamais été dit auparavant. Peut-être grâce à son nez spécial pour détecter les fausses histoires, il a été l’un des premiers au monde à alerter sur les mensonges des pangolins, chauves-souris et marchés fantômes. Son habituel adie “un hurlement” est deenu un appel à la raison dans un débat scientifique qui semble encore bien lointain.

GERARD GUILLAUME: Docteur en médecine, rhumatologue et immunologue avec 50 ans d’expérience médicale, il a travaillé pendant 20 ans comme médecin du sport et s’est spécialisé dans les médecines naturelles (médecine traditionnelle chinoise, phytothérapie, micro-immunologie, etc.) Écrivain, conférencier, collaborateur de Luc Montagnier depuis 2009, il est membre fondateur de l’association Bon Sens (née pendant la crise des covides pour soutenir les citoyens et sortir de la dictature sanitaire). Il travaille pour la santé des gens, pour la planète, pour apporter des solutions pratiques et pour que les gens retrouvent leurs libertés fondamentales.

HEIKO SHÖNING: Médecin militaire originaire de Hambourg, il est considéré comme l’une des voix les plus critiques contre les mesures draconiennes adoptées par le gouvernement allemand et de nombreux autres pays pour la gestion du COVID-19.  Il est le fondateur de « Doctors for Truth », qui bénéficie du soutien de plus de 500 professionnels de la santé et de 200 000 sympathisants rien qu’en Allemagne, et vise à dénoncer les interventions exagérées mises en place pour contenir la prétendue épidémie de coronavirus. Le Dr Schöning affirme que cette pandémie n’a pas de justification médicale mais politique.

JAVIER VILLAMOR: Diplômé en journalisme et en communication audiovisuelle par l’université CEU San Pablo de Madrid. Il a auparavant étudié les sciences biologiques à l’université Complutense. Il a travaillé dans divers médias tels que El Economista, La Razón et Agencia EFE et dans d’autres pays comme l’Allemagne, la France, l’Angleterre, les États-Unis et le Canada. Il a travaillé dans le secteur de la communication, dans des agences et des fondations. Il a été rédacteur en chef de El Toro TV et collabore avec divers médias en tant qu’analyste et conseiller politique. Il travaille actuellement sur un nouveau projet de télévision.

JEAN-DOMINIQUE MICHEL: Docteur PhD en biologie cellulaire, diplômé en philosophie, en Gestion Médicale et Gestion Clinique de l’ISCIII. Docteur en médecine et chirurgie, médecin spécialiste à l’Hospital Universitaire del Escorial et directeur médical de sa propre clinique. Il intervient régulièrement à la radio, dans la presse et à la télévision. Il a travaillé dans plus de 20 centres de santé. Son caractère aimable et sympathique ainsi que son langage accessible ont fait de lui l’une des personnes les plus suivies en Espagne qui lutte contre le discours officiel de la pandémie.

JON ANDER ETXEBARRÍA: Il était le doyen du l’Ordre basque des Biologistes, avant que son conseil d’administration démissionne en raison de sa position sur les mesures prises en réponse à la pandémie. Jon Ander affirme que les tests PCR ne sont pas fiables en raison d’un « taux de faux positifs d’au moins 50 % ». Il estime également que les pays qui ont procédé à un confinement plus strict et à plus long terme, comme l’Espagne, sont ceux qui ont enregistré le plus grand nombre de cas de Covid-19.

LOUIS AUBOUIN: Ancien médecin chirurgien impliqué depuis 30 ans dans l’innovation transfilière et le conseil à l’international. Ancien auditeur de l’IHEDN – IE (Institut des hautes études de défense nationale). Depuis son dernier retour de Hong-Kong en janvier 2020 œuvre pour un traitement pragmatique et opérationnel de la crise sanitaire initiale et s’oppose aux dérives propagandistes et dictatoriales. Il connait bien comment la Chine a pu faire face à la pandémie grâce aux traitements et il s’oppose aux dérives propagandistes et dictatoriales.

LUC MONTAGNIER: Lauréat du prix Nobel de médecine, ce brillant virologue et autorité scientifique mondiale a dénoncé dès le début de la crise que l’origine du virus chimérique était artificielle, et que les autorités scientifiques et gouvernementales interdisaient les traitements pour forcer les gens à s’injecter des thérapies géniques expérimentales. Un héros des temps modernes qui, à 89 ans, continue de lutter contre les abus et les déséquilibres d’une industrie pharmaceutique toute puissante qui a le consentement des élites corrompues globalistes. Vilipendé par beaucoup pour avoir fait progresser la science en ouvrant de nouvelles voies de recherche qui allaient contre les intérêts de Big Pharma, il est un fervent défenseur de l’équilibre entre l’interventionnisme allopathique et les médecines alternatives naturelles.

 

LUIS MIGUEL BENITO DE BENITO: Docteur PhD en biologie cellulaire, diplômé en philosophie, en Gestion Médicale et Gestion Clinique de l’ISCIII. Docteur en médecine et chirurgie, médecin spécialiste à l’Hospital Universitaire del Escorial et directeur médical de sa propre clinique. Il intervient régulièrement à la radio, dans la presse et à la télévision. Il a travaillé dans plus de 20 centres de santé. Son caractère aimable et sympathique ainsi que son langage accessible ont fait de lui l’une des personnes les plus suivies en Espagne qui lutte contre le discours officiel de la pandémie.

 

MICHEL MAFFESOLI: Professeur émérite à La Sorbonne, docteur en sociologie reconnu, prix des Sciences Humaines de l’Académie Française en 1992 et Docteur Honoris Causa à différentes universités internationales, ente autres distinctions. Il est considéré une référence mondiale sur les analyses du quotidien, le lien social communautaire et la postmodernité. Membre de l’Institut Universitaire de France depuis 2008. Auteur de plus de 40 livres, traduits et publiés en de nombreuses langues dans le monde.

RASHID BUTTAR: Diplômé de l’École de Médecine et de Chirurgie de l’Université Washington à St. Louis. Il a suivi une formation en Chirurgie Générale et en Médecine d’Urgence et a servi en tant que chirurgien de brigade et Directeur de la médecine d’urgence au sein de l’armée américaine. Le Dr Buttar est certifié en toxicologie métallique clinique et en médecine préventive, et a obtenu le statut de fellow dans trois sociétés médicales différentes. Activiste et personnalité médiatique aux États-Unis, il a dénoncé à de nombreuses reprises la corruption au sein des organisations censées veiller à notre santé.

NADIA POPEL: Le docteur Nadiya Popel, qui a été suspendue de son poste et de son salaire pour s’être publiquement exprimée contre les vaccins COVID-19, travaillait au service des urgences de l’Hôpital Mateu Orfila à Minorque (Espagne). Son témoignage est très précieux, car elle est l’une des rares personnes courageuses à avoir osé dénoncer ce qu’elle a vu de ses propres yeux dans son hôpital. Elle raconte comment des patients ne présentant aucune pathologie antérieure se sont rendus aux urgences après avoir reçu différents vaccins aux effets secondaires variés, dont certains très graves. Elle a écrit une longue lettre à Ordre de Médecins des îles Baléares dans laquelle elle fait appel à leur responsabilité pour révoquer l’essai clinique.

REINER FUELLMICH: Un des meilleurs avocats plaidants d’Allemagne et aux EEUU, célèbre pour les procès Volkswagen et Deutsche Bank. Il est l’un des quatre membres d’un groupe d’avocats qui, après avoir entendu un grand nombre de scientifiques et d’experts internationaux, ont intenté une action en justice contre l’OMS et certains de ses partenaires pour avoir prétendument trompé le monde sur la gravité de l’épidémie de COVID-19 et les mesures prises pour la contrôler, les accusant de crimes contre l’humanité.

ÓSCAR AGUILERA: Coordinateur du département d’oncologie translationnelle de l’Instituto de Investigación Sanitaria de la Fundación Jiménez Díaz. Docteur cum laude en biologie fondamentale, boursier postdoctoral d’excellence Marie Curie au département des mathématiques et des sciences de l’université de Groningue, ainsi qu’auteur de plus de vingt publications dans des revues internationales. Le Dr Aguilera réaffirme l’évidence que cela ne constitue plus depuis lontemps un problème de santé.

PIERRE BARNÉRIAS: Journaliste et réalisateur. Il a travaillé pendant 30 ans dans le journalisme en presse écrite, radio et TV. Depuis 2010, il réalise et distribue ses films, Il a produit une quarantaine de documentaires diffusés sur les médias mainstream et a reçu de prix dans des festivals internationaux. En 2019 a décidé de faire une enquête journalistique pour mieux comprendre la situation pandémique après avoir constaté qu’il y avait des incongruences dans le discours officiel. Le résultat de l’enquête est sorti en novembre 2020 sous forme d’un documentaire appelé Hold-up, un des premiers films qui est sorti à ce sujet et qui a fait le tour du monde. Il continue à travailler pour montrer la vérité de la pandémie.

STEVE OHANA: Docteur en économie français résident de longue date en Israël, écrivain et analyste politique. Expert en gestion des risques et en statistique. Depuis le début de la crise, il fait des études de données statistiques sur les conséquences sanitaires des mesures prises en Israël en matière de confinement de la population et de la campagne de vaccination, qui a été présentée au monde comme le modèle à suivre. Rien n’est plus éloigné de la réalité, toutes les données montrent clairement que la campagne de vaccination provoque d’énormes dégâts et une surmortalité très élevée après les injections. Il collabore avec des médecins et des scientifiques en Israël et internationaux au sein du collectif VRAI (Vaccination Reaction Action Israel) qui a pour bout de faire connaître au monde entier la vérité sur ce qui se passe réellement en Israël.

VALÉRIE BUGAULT: Docteur en droit privé de l’Université Panthéon-Sorbonne et ancienne avocate. Elle est aujourd’hui chercheuse indépendante, analyste de géopolitique (économique, juridique et monétaire) conférencière et écrivaine. Fondatrice d’un cercle de réflexion juridique alternatif, le premier “Think-Tank” de droit alternatif qui œuvre pour retrouver un droit au service des humains. Ses analyses l’ont amené à proposer un changement radical de paradigme politique, juridique économique et social, seul à même de nous sortir des griffes de la domination financière.

XAVIER AZALBERT: Mathématicien, économiste, consultant, écrivain et entrepreneur. Directeur du média indépendant FranceSoir, l’un des médias les plus importants qui donne des informations essentielles pour comprendre ce qui se passe dans le monde depuis le début de la pandémie. FranceSoir a publié des dizaines d’articles et interviewé des scientifiques, des prix Nobel et des experts indépendants pour faire émerger la vérité. Accusé d’être un média conspirationniste qui diffuse de fausses informations sur la pandémie, il a subi la censure, la fermeture de sa chaîne YouTube, il a perdu son statut de presse par l’État et, récemment, il a également vu la publicité en ligne de Google supprimée de son site web, qui était jusqu’à présent une importante source de revenus puisqu’il s’agit d’un média en ligne sans diffusion imprimée.

WOLFGANG WODARD: Médecin allemand, expert en pneumologie. Il a enseigné à l’université de Flensburg et a été président de la sous-commission de la santé de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. En 2010, il avait déjà empêché l’OMS de déclarer une pandémie de grippe H1N1. Il affirme notamment que l’alarme entourant le coronavirus n’est pas fondée sur un danger médical extraordinaire. Avec Mike Yeadon, il a demandé la suspension immédiate de la campagne mondiale des injections expérimentales.

Merci à tous de prendre le risque d’expliquer votre vision sur ce qui se passe, même si vous savez que vous serez critiqués pour cela. C’est le temps des courageux

Comme pour toute production audiovisuelle, il y aura des frais de déplacement pour interviewer les protagonistes impliqués dans le projet, la location de matériel audiovisuel adapté à chaque lieu, ainsi que le paiement de redevances pour l’utilisation d’images d’archives, d’informations, de voix off, de sons, etc

 

Notre idée pour toucher le grand public et faire connaître l’opinion de tous ces experts est de porter (diffuser) le documentaire dans les cinémas. Ils sont vides pour l’instant, mais il y en aura qui nous permettront de le montrer. Et de pouvoir le présenter dans des festivals, afin qu’il gagne en notoriété et touche davantage de personnes. Certaines des personnes interrogées seront présentes lors des premières, où il y aura des séances de questions-réponses et des débats ouverts

Nous sommes des gens comme vous. Fatigués de ce que la télévision nous raconte chaque jour, nous avons décidé de ne plus être de simples spectateurs. Nous sommes venus pour aider à reprendre le contrôle de nos vies et de tous les droits qui ont été violés. Et la seule façon d’y parvenir est d’aider les citoyens à comprendre ce qui se passe réellement. Allons-y.

Thebigresetmovie.com Soutenez et faites partie de ce projet.

Avec votre contribution, vous ferez de ce documentaire une réalité